ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Après la crise

Les acteurs de l’après crise …

Réparation des biens et soutien des personnes

  • Les médecins et psychologues assurent le suivi médical et psychologique des victimes
  • Les experts (architectes, ingénieurs) réalisent une expertise du bâti endommagé et indiquent s’il est possible de réintégrer le bâtiment
  • Les constructeurs démolissent, confortent ou reconstruisent les bâtiments selon leur niveau d’endommagement
  • Le premier Ministre décide et déclare l’état de catastrophe naturelle relatif au séisme
  • Les assurances indemnisent les victimes (loi n°82-600 du 13 juillet 1982 relative à l’indemnisation des victimes des catastrophes naturelles)

Le retour d’expérience : analyse de l’évènement et de ses conséquences

Le retour d’expérience consiste en une démarche méthodologique qui permet au gestionnaire d’événements de sécurité civile et à ses partenaires d’apprendre, de renforcer les liens entre les acteurs concernés, d’identifier des pistes de progrès et de lancer leur mise en œuvre.

Qui pilote le retour d’expérience (REX) ?

  • Au niveau de la commune : le maire
  • Au niveau du département : Préfet ou un de ses adjoints désignés comme le référent de la conduite du REX ;
  • Au niveau de la zone d’état major : le référent de la zone désigné par le préfet pour assurer la conduite des retours d’expérience ;
  • Au niveau national : la Direction de la Sécurité Civile (DCS) du Ministère de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales

Des experts sont envoyés sur le terrain pour analyser les bâtiments et leur niveau d’endommagement. Ces missions ont pour objectif d’améliorer la connaissance sur la vulnérabilité des bâtiments (quels types de bâtiments ont le mieux résisté ? quels types de structures paraissent les plus solides ? etc.)

Plus d’informations sur le retour d’expérience

Mémoire de l’évènement

  • Le Maire met à jour le DICRIM qui recense les évènements marquants de la commune en termes de risques naturels
  • A travers le plan séisme, l’Etat contribue au devoir de mémoire en organisant la commémoration du séisme de Provence !

 

A télécharger