ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Cartographie de l’aléa mouvement de terrain sur le littoral de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur

L’étude de l’aléa liée aux falaises côtières sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur s’inscrit dans le CPER 2000-2006. Cette opération a comporté 3 phases. La première a consisté à dresser un état des lieux de l’érosion des falaises côtières, et à qualifier l’aléa instabilité. Des secteurs jugés sensibles en termes d’aléa ont ainsi été mis en évidence. La deuxième phase a permis de faire l’inventaire des enjeux puis la hiérarchisation du risque sur l’ensemble du linéaire. Enfin, la troisième phase a porté sur l’étude approfondie de 4 sites sélectionnés pour y proposer des parades et des schémas types d’aménagements. Les résultats d’une enquête de perception du risque par les usagers, réalisée au cours de l’étude, a permis une approche qualitative de la caractérisation de la vulnérabilité pouvant s’inscrire dans une politique de gestion du risque à l’échelle d’une commune littorale.

Année 1 : État des connaissances et définition des aléas liés à l’instabilité des falaises côtières (en fonction de la géologie et de la morphologie)

L’aléa a été qualifié en termes d’intensité en fonction de nombreux critères (la morphologie, la géologie, les circulations d’eau, la structure de la roche, la fracturation, l’action marine).

Année 2 : Définition des enjeux et hiérarchisation du risque instabilité de falaises

En croisant l’aléa avec les enjeux, le risque a pu être évalué et hiérarchisé sur l’ensemble du linéaire côtier régional.

Ainsi, sur l’ensemble du littoral rocheux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur , y compris celui de l’Étang de Berre et des îles habitées,des planches de synthèse reprennent les caractéristiques géologiques et les éventuelles instabilités de la falaise,ainsi qu’une qualification de l’aléa,du risque et des références aux études géotechniques ponctuelles déjà effectuées. L’exemple ci-dessous illustre un secteur du littoral Varois sur la commune du Lavandou.

Les événements mouvements de terrain, lorsqu’ils se produisent sur le littoral rocheux, entraînent le recul de celui-ci et une modification du trait de côte. Concernant le littoral sableux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, des études ont été menées par les Conseils Généraux des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes afin de mieux connaître son évolution.

 

Pour aller plus loin