ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Les effondrements et les affaissements

C’est la présence ou non en surface d’une rupture qui différencie les affaissements des effondrements.

Qu’est-ce qu’un affaissement ? 

Les affaissements, sont des dépressions topographiques en forme de cuvette plus ou moins profonde dues au fléchissement lent et progressif des terrains de couverture, avec ou sans fractures ouvertes, consécutif à l'évolution d'une cavité souterraine. Il n’y a pas de rupture en surface. Des efforts de flexion, de traction et de cisaillement, et des tassements différentiels peuvent se manifester dans les zones de bordure. Dans certains cas, les affaissements peuvent être le signe annonciateur d’effondrements.

Une couverture épaisse formée de terrains souples et déformables ou meubles en surface sera favorable à des phénomènes de type fontis et affaissements.

Qu’est-ce qu’un effondrement ?

Les effondrements, se produisent de façon brutale. Ils résultent de la rupture des appuis ou du toit d'une cavité souterraine, rupture qui se propage jusqu'en surface de manière plus ou moins brutale, et qui détermine l'ouverture d'une excavation grossièrement cylindrique. Les dimensions de cette excavation dépendent des conditions géologiques, de la tailleet de la profondeur de la cavité ainsi que du mode de rupture. Le phénomène peut être ponctuel (fontis, diamètre infé rieur à 50 m, occasionnellement 100 m) ou généralisé (plusieurs hectares).

La présence d'un banc raide dans les terrains recouvrant la cavité favorise les effondrements généralisés. Selon la profondeur de l'effondrement, un glissement de ses flancs peut se produire après l'événement.

Comment se déclenchent-ils ?

Dans le cas des cavités dues au travail de l’homme, l’effondrement résulte de la rupture progressive du toit (fontis), de la rupture locale d’un pilier (effondrement localisé), de la rupture de plusieurs piliers (effondrement généralisé) oude la rupture des murs de la cavité (poinçonnement). Dans le cas des cavités naturelles, l’effondrement est le plus souvent dû à l’instabilité des voûtes souvent favorisée par la présence de failles ou de diaclases. Des phénomènes de débourrage brutal du remplissage sableux ou argileux des poches karstiques se produisent fréquemment à la suite de précipitations exceptionnelles et peuvent remonter jusqu’à la surface.

Quels sont les facteurs d’instabilité ?

La répartition géographique des événements “affaissements et effondrements” en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Ces événements sont difficilement recensables. Lorsqu’ils sont de petite ampleur, ils peuvent même passer inaperçus. Néanmoins, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, on note de nombreux effondrements liés à la présence de carrières souterraines, dans le Vaucluse et dans les Bouches-du-Rhône. En outre, dans le Var et dans une moindre mesure dans les Alpes- Maritimes, des effondrements spectaculaires se produisent dans les formations gypseuses du Trias.

Pour aller plus loin