ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

GEMGEP - Nice

Entre 1999 et 2005, des études de risque sismique ont été réalisées à Nice dans le cadre du projet GEMGEP à l’initiative du Conseil Général des Ponts et Chaussées. L’objectif était d’une part d’identifier les secteurs les plus vulnérables de la ville et d’autre part d’attirer l’attention sur les bâtiments publics les plus sensibles. Ce projet a été réalisé par le CETE-Méditerranée.

1. Le choix des séismes de scénarios et l’évaluation de l’aléa

Le choix des deux séismes de scénarios retenus, 1644 et 1887, se base sur la connais-sance de l’aléa régional. Il est tenu compte des effets de site potentiels (topographiques et sédimentaires) sur la ville de Nice.

2. La vulnérabilité

La méthode développée pour l’analyse de la vulnérabilité met en œuvre trois étapes :

  • Une délimitation de secteurs homogènes pour le bâti (27 sur Nice) ;
  • Puis par secteur, un échantillonnage statistique des bâtiments ;
  • et enfin, une estimation de la vulnérabilité moyenne par quartier.

3. Le risque

Les scénarios sismiques réalisés sur Nice se traduisent par des estimations statistiques de l’importance et de la distribution spatiale des dommages sur le bâti. Les résultats de GEMGEP ont per mis d’approfondir et de compléter la connaissance de l’aléa et de la vulnérabilité initiée avec GEMITIS.

Pour aller plus loin