ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Guide technique : amélioration de la connaissance des causes de départ de feux de forêts

Ce guide a pour objectif de participer à l’amélioration de la connaissance des causes de départ des feux de forêts ainsi qu’à leur localisation précise. Il a été réalisé par le Cemagref d’Aix- en- Provence dans le cadre de l’étude Forest Focus (Programme FF2004-06 orienté sur le suivi continu des forêts dans le domaine des incendies de forêt),en collaboration avec les partenaires français (forestiers, gendarmes, pompiers) et espagnols (EIMFOR) reconnus pour leur compétence dans le domaine.

Il synthétise les différentes méthodes utilisées en Espagne, au Portugal mais aussi en Californie et en Australie et propose une adaptation de ces méthodes au contexte français. La démarche préconisée s’appuie sur la méthode des preuves physiques, démarche qui se veut objective et très hiérarchisée, de manière à ne rien laisser au hasard.

1. Méthodologie

La recherche des causes de départ de feu est une démarche objective et structurée (Source : EIMFOR)

2. Contexte général de l’incendie

Le contexte général de l’incendie est d’abord étudié : données historiques (Prométhée : www.promethee.com, DDAF, etc.), conditions météorologiques (Météo France,etc.) et topographiques, géométrie du feu, etc.

3. Analyse des détails observés in situ

La “méthode des preuves physiques” consiste à retrouver les vestiges laissés sur la végétation (troncs, branches, houppiers, herbes, etc.) ou sur des éléments physiques (pierres, poteaux, coquilles d’escargot, etc.), de façon à reconstruire l’évolution de l’incendie (direction de propagation, intensité et vitesse du feu) pour en déterminer précisément le point de départ (Illustrations : Cemagref, SDIS, DDAF, EIMFOR).

4. Localisation du point d’ignition - Détermination de la cause

La localisation du point d’ignition permet de retrouver un éventuel moyen d’ignition et finalement la cause ; cela à partir de cadres d’indicateurs d’activité d’une part – décrivant le contexte et les faits pouvant être à l’origine du départ de feu (orages, conflits

d’usagers, travaux professionnels,etc.) – et des témoignages recueillis et analysés par les services judiciaires d’autre part.

Pour aller plus loin

  • Guide technique : CEMAGREF – Long M., Ripert C., Piana C., Jappiot M., Lampin C., Ganteaume A. - GUIDE TECHNIQUE : Amélioration de la connaissance des causes de départ de feu de forêt - Convention DGFAR Forest Focus n° FF 2004-06 (2008).