ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Les scénarios retenus

Sur la base des zonages sismiques et mouvements de terrain, 6 scénarios a priori parmi les plus forts plausibles en termes de potentiel tsunamigénique et de source sismique ou mouvement de terrain ont été retenus.3 scénarios de séismes

3 scénarios de séismes

  • Séisme situé en Mer Ligure, avec un épicentre placé à une cinquantaine de kilomètres au large de la côte d’Azur, de magnitude 6,8, et attribué au jeu normal d’une faille NE-SW.
  • Séisme localisé dans le golfe du Lion, à une centaine de kilomètres au SSe de Perpignan, de magnitude 6,7, et associé au jeu normal d’une faille NW-SE. 
  • Séisme de magnitude 7,8, placé à 25 km au Nord de la côte algérienne et généré par le mouvement inverse d’une faille ENE-WSW

3 scénarios de mouvements de terrain sous-marins

  •  Glissement localisé à une vingtaine de kilomètres de la côte Corse nord-occidentale, le volume déstabilisé est estimé à 0,75 km3
  •  Glissement placé à une cinquantaine de kilomètres du littoral perpignanais,au niveau du canyon sous-marin de Lacaze-Hérault, caractérisé par un volume en mouvement de 0,055 km3
  • Glissement supposé à près de vingt-cinq kilomètres au sud-est de Nice, avec 1 km3 de matériel déstabilisé. 

Les scénarios considérés correspondent à des évènements maximum plausibles pour des périodes de retour vraisemblablement de plusieurs centaines à quelques milliers d’années.

Vingt-trois autres simulations complémentaires aux six évènements majeurs ont été réalisées. Ces derniers se réfèrent soit à des évènements historiques (séisme de 1887 en mer Ligure, séisme de 2003 dit de Boumerdès, effondrement du littoral au niveau de l’aéroport de Nice en 1979) soit à des évènements fictifs indiqués dans les zonages (sismique ou mouvement de terrain).

Ces nombreux calculs préalables ont permis une meilleure orientation du choix des six scénarios majeurs précités et pour lesquels des calculs les plus précis possibles (sur la base des données bathymétriques disponibles) ont été faits. Le détail de toutes ces simulations ne fait pas l’objet du présent rapport mais est exposé dans le rapport BRGM/RP-55760-Fr.

Cette première évaluation à l’échelle régionale de l’impact des tsunamis s’appuie sur les résultats des calculs qui ont au mieux une précision cartographique de l’ordre du 1/100 000ème (calculs sur des grilles de 83mx83 m de résolution spatiale).