ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Le séisme affecte toute une région

Le 11 juin 1909, à 21h14, eut lieu le séisme le plus catastrophique qu’ait connu la France durant le dernier siècle. L’épicentre du séisme est situé à une vingtaine de kilomètres au Nord de Marseille, entre Rognes, Lambesc et Saint-Cannat. Son intensité a atteint le niveau VIII-IX de l’échelle MSK. Il a causé la mort de 46 personnes, fait 250 blessés et de très nombreux sans abris. Les villages de Rognes, Saint-Cannat, Lambesc, Vernègues et Pélissanne ont été ravagés, et plusieurs quartiers de Salon-de-Provence se sont effondrés.

La faille de la Trévaresse est à l’origine de la secousse. Sa rupture a été initiée à environ 6km de profondeur sur le plan de faille et s’est probablement propagée jusqu’à la surface du sol.

"Toute la Provence, le Dauphiné, le Languedoc et une partie de l’Auvergne, toute la région comprise entre Nice, Digne, Gap, Grenoble, Le Puy, Castres, Perpignan, en tout 17 départements, ont été sinistrement secouées ; mais on a partout été quitte pour la peur, excepté dans une région, les Bouches du Rhône.

(…) C’est un massif de 30 000 hectares, de 17 localités et une population de 25 000 habitants qui ont été éprouvés par quatre secousses sismiques.

(…) Au premier moment la population, qui était heureusement encore dehors en grande partie, s’enfuit terrifiée dans la campagne (in La Croix des Alpes, 20 juin 1909, voir le site « Sisfrance » géré par le BRGM, EDF et l’IRSN)".

Documents à télécharger