ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Venelles

« Venelles a été fortement ébranlé »

Dommages

Fort heureusement il n’y a pas de morts à Venelles, mais « seulement » trois blessés. Dans la campagne, de nombreuses constructions sont endommagées. On en compte 37 sur la commune de Venelles, l’église est très endommagée. Le montant des dommages est chiffré à 200 000 francs - or 1909 soit environ 720 000 euros (d’après Payany M., 1983. Simulation du séisme provençal de 1909 : le séisme d’après les documents de l’époque. Dossier technique A. CETE Méditerranée).

Note : La conversion francs 1909 - euros 2009 est donnée par le tableau de l’INSEE.

Témoignages

La « Croix des Alpes » du 20 juin 1909 (voir le site « Sisfrance » du BRGM)décrit ainsi Venelles après le séisme : "Venelles, qui est à l’extrémité orientale de la Trévaresse, a été violemment ébranlé. De nombreuses maisons sont lézardées et inhabitables.

L’église s’est ouverte comme un livre : une muraille est tombée au nord dans le cimetière, l’autre au sud sur la place. Seul le clocher reste debout, ainsi que le maitre autel. La cure attenante à l’église est à moitié écrasée. C’est par un hasard providentiel que M. le curé et sa famille ont échappé à la mort. Une femme, Mme Louis Franc, 60 ans, est morte de frayeur. Les dégâts matériels sont très importants".