ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Plan

Le Rhône et sa vallée occupent une place éminemment stratégique, tant au plan européen, national ou local. Depuis de nombreuses années, l’Etat et les collectivités qui composent ces territoires se sont préoccupés d'apporter des réponses aux différentes problématiques rencontrées. Le Plan Rhône a été créé comme un outil de cohérence, à travers l'élaboration et la mise en oeuvre d'un projet de développement durable à même de permettre tout à la fois d'exploiter au mieux les potentialités de ce territoire, de gérer les contraintes auxquelles il est soumis et de préserver ses richesses environnementales et le cadre de vie de ses habitants.

 

Le Plan Rhône est un projet de développement durable,il est issu de la volonté partagée entre les trois Présidents de Région (Provence-Alpes-Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes), l’Etat ainsi que le Comité de bassin Rhône-Méditerranée, d’établir une stratégie collective et durable pour cette partie du territoire. Sont venus ensuite s’associer au projet la CNR, les Régions Bourgogne et Franche Comté, l’Europe, VNF,…

Bien que l’accent soit mis sur les inondations, ce vaste plan traite le Rhône dans sa globalité : transport, tourisme, culture, patrimoine, énergie, environnement, ... Ces différents aspects se croisent également avec le volet inondation (ex : allier culture du risque et culture du fleuve,gérer les débordements en prenant en compte la qualité des eaux,…).

Le volet inondation du Plan Rhône

Les aménagements et l’absence prolongée d’inondations ont fait oublier que le Rhône reste capricieux comme l’ont rappelé les fortes crues survenues depuis le début des années 1990, et plus particulièrement en 2002 et en 2003.

En effet, le développement économique, et l'occupation humaine qui s’est largement développée dans les zones inondables a coïncidé avec une période dépourvue d’événements majeurs, conduisant à l'oubli que ces terrains mieux protégés que par le passé restaient inondables pour les fortes crues.

Suite à 2003, une stratégie de lutte contre les inondations a été élaborée de manière partenariale et concertée avec la population. L’objectif de cette stratégie est de concilier la prévention des inondations et les pressions d'un développement urbain et des activités humaines en zone inondable.

La stratégie développée privilégie une approche globale interrégionale et solidaire entre les différents territoires (solidarité amont-aval, solidarité rive gauche-rive droite et solidarité ville-campagne). De même, la stratégie développée a comme ambition d’agir sur toutes les composantes de l’inondation : la définition de travaux de protection, les questions de préservation des Zones d’expansion de crues, de gestion des sédiments, de ressuyage des terres, de l’amélioration de la connaissance et l’information de la population, de réduction de la vulnérabilité ne sont pas occultées. Ces questions sont également traitées en lien avec les problématiques de qualité des eaux. Le Plan prévoit enfin des démarches innovantes comme l’appel à projet sur la culture du risque s’appuyant sur une approche sensible et artistique, ainsi que des démarches expérimentales comme la réactivation des marges alluviales.

Une des actions du volet inondation du Plan Rhône est le Pré-Schéma Rhône Aval.

Le Pré-Schéma Rhône Aval

Le pré-schéma est un plan de gestion qui dessine un certain nombre d’actions opérationnelles visant à améliorer la protection des enjeux forts et limiter les dommages. Le Préschéma Rhône Aval concerne le territoire de Viviers à la Mer, il est divisé en :

1/ un schéma relatif au secteur Viviers – Beaucaire dont le principe repose essentiellement sur l’optimisation des zones d’expansion des crues (ZEC) sur ce secteur. L’objectif est d’écrêter la pointe des crues de celles qui sont les plus dommageables pour les secteurs fortement urbanisés à l’aval, tout en améliorant les conditions locales, en réduisant la fréquence d’inondation des ZEC.

2/ un schéma relatif au secteur Baucaire - Mer dont les objectifs sont :

  • de renforcer les digues pour éviter les risques de rupture ;
  • d’assurer un niveau de protection cohérent compte tenu des enjeux ;
  • de minimiser les dommages en cas de crue exceptionnelle ;
  • d’assurer un retour à la normale rapide dans les zones inondables (ressuyage).

Pour aller plus loin

Site : www.planrhone.fr

Phénomène: 
Date: 
Jeudi, 11 Février, 2016