ORRM | Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Observatoire Régional des Risques Majeurs en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Logo de la région Provence-Alpes-Côte d'AzurLogo de la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZURLogo du BRGMLogo de l'Union Européenne

Projet Européen AD-VITAM : Analyse De la Vulnérabilité des Territoires Alpins Méditerranéens aux risques naturels (mouvements de terrain)

Le projet AD-VITAM, financé par le programme européen ALCOTRA (http://www.interreg-alcotra.eu/), eSt coordonné par le laboratoire GÉOAZUR (France), aux côtés du BRGM, l’ARPAL, la Région Piémont, la Fondation Montagne Sûre (Val d’Aoste), l’Université de Gênes et la communauté de communes Val d’Ormea, d’Argentina et de Mendatica.

Le projet AD-VITAM s’est donné comme objectif d'améliorer la résilience des territoires par rapport aux risques naturels de glissements de terrain, à travers le développement de systèmes opérationnels innovants, basés sur la donnée de pluie. Les activités prévues impliquent l’évaluation des relations pluie-glissement de terrain par l’étude des événements historiques, la réalisation d’un inventaire des événements sur le territoire Alcotra franco-italien, le développement de différents modèles de prévision, la définition de seuils pour le déclenchement des glissements de terrain, et la production de cartes dynamiques de vulnérabilité, outil fondamental pour la gestion opérationnelle.

Les résultats sont surtout destinés aux gestionnaires locaux, confrontés à la gestion du risque glissement de terrain, et qui trouveront immédiatement des applications dans tout l’espace Alcotra, ils seront diffusés sur Internet pour une information grand public

L’objectif majeur du projet est la prise en compte effective des variations pluviométriques aussi bien en termes de bilan que de prévision (projection climatique) dans des modèles de calculs des aléas glissement de terrain, phénomène émergent peu étudié contrairement aux chutes de blocs (projet MASSA). Le bilan historique permettra de réaliser un inventaire et une restitution des liens de causes à effet sur les territoires en termes d’impact et de résilience des communautés face aux risques spécifiques de montagne, mais aussi de zone typique du pourtour méditerranéen.

Durée du projet 3 ans (mi 2017 – mi 2020)

Contact Chef de file Géoazur

Site Internet (en construction)